Recette : le dentifrice

Comme le reste, mon dentifrice est fait maison. J'ai pas mal tâtonné avant de pouvoir trouver le bon dosage et les bons ingrédients.
Au départ, j'avais testé une recette à base de bicarbonate de soude, mais j'ai vite abandonné. En effet, bien que le bicarbonate blanchisse et nettoie naturellement les dents, il est également abrasif et rend l'émail poreux. Il est donc à utiliser avec modération quand on a une dentition "normale".

Je dis normale car, évidemment, ce n'est pas mon cas. Moi, le bicarbonate, je peux franchement l'oublier pour mes dents.
Petite, j'ai subi une fluorose, c'est à dire une surdose de fluor dans l'organisme. Il faut savoir que le fluor rend les dents blanches, mais qu'à haute dose, il détruit l'émail. C'est ainsi que dès que mes dents définitives ont poussé, elles étaient bousillées.
Si tu veux savoir à quoi ça ressemble, tape "fluorose" sur Google...

Je dois ma sublime dentition au zèle du pédiatre des années 80 qui m'a prescrit des ampoules de fluor, un peu comme les pédiatres de maintenant prescrivent de la vitamine D, de manière systématique, sans vérifier que l'enfant en a vraiment besoin, et en faisant culpabiliser les parents sur les risques qu'encoure leur bébé s'ils ne lui donnent pas avec application. Je le sais, je suis passée par là (je ferai d'ailleurs un article là-dessus, un jour ...)
Donc mes parents m'ont consciencieusement donné du fluor tous les jours, sans savoir que le fluor, ben c'est naturellement présent dans l'eau et le sel, et plus ou moins dosé selon la région.
Manque de bol, dans mon coin, l'eau est blindée en fluor...

BREF ! J'ai une dentition de m****, je vais finir ma vie avec un dentier, mais je le vis bien.
Tout ça pour dire que tout ce qui peut détériorer davantage mon précieux émail (refait à neuf quand j'avais 10 ans), autant l'oublier.

Allez, concluons sur ce petit épisode glamour de ma vie d'enfant. Voici donc la recette qui va bien :

Temps de préparation : 5 minutes
Cout de la recette : environ 75 centimes le pot

Ingrédients :
- 100 grammes d'argile blanche
- 75 ml d'eau
- 1 cuillère à café de sel (très finement pilé)
- 10 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse (conservateur naturel)
- 5 gouttes l'huile essentielle (citron, menthe)

Préparation de la recette :
- Dans un bol, verser l'argile, puis l'eau
- Mélanger jusqu'à homogénéisation
- Ajouter le sel, l'extrait de pépins de pamplemousse et l'huile essentielle
- Mélanger à nouveau pour bien lier l'ensemble
- Verser dans un bocal avec un couvercle

A la fin, tu obtiens une pâte moins épaisse que du dentifrice industriel ; ça a un peu la consistance de la crème fraiche. Niveau conservation, ça tient un mois sur le rebord du lavabo dans un bocal fermé, et c'est normalement le temps qu'il faut pour le vider avec une utilisation deux fois par jour pour un foyer de deux personnes (oui, j'ai pas compté Fils : à 20 mois, même s'il adore se brosser les chicots, il est définitivement trop petit pour avoir du dentifrice)
Bien sûr, ce qui compte dans le lavage des dents, c'est avant tout le brossage. Il n'est donc absolument pas obligatoire d'avoir du dentifrice : c'est une question de confort. Il m'arrive aussi de me brosser les dents sans rien, avec juste une goutte l'huile essentielle de menthe poivrée, technique que j'ai piquée à Mélanie du blog "Une vie sans gâchis"

Quand je suis au boulot, et que je n'ai pas ma brosse à dents, j'utilise un siwak. C'est un branchage qu'utilisent souvent les musulmans pendant le ramadan. La fibre de se bois fait une brosse à dent naturelle et désinfecte très bien la bouche.


Autant d'astuces pour éviter de perdre son temps au rayon hygiène du supermarché !

2 commentaires:

  1. Concernant le siwak, ce n'est pas uniquement pendant le Ramadan, ça, c'est moi qui le fait, ne pouvant utiliser le dentifrice et pour atténuer la mauvaise haleine du jeûne. (hihi)
    Le siwak c'est une tradition prophétique, qui était très régulièrement utilisé. Si cela n'aurai pas été une charge pour les musulmans, le prophète l'aurait même rendu obligatoire avant chaque prière. Donc c'était très fortement recommandé tout au long de la journée et ce, tout au long de l'année.

    Voilà ! C'était la parenthèse de Super Muzul-Man.
    Sur ce, bonne soirée mon petit chat.

    RépondreSupprimer
  2. Merci ma soeur pour ce point culture sur l'islam. Il n'empêche que moi, ben je m'en sers après mon repas de midi ! Et tous les jours ;-)

    RépondreSupprimer