Recette : Le shampoing

Eh oui : autant toute la famille se lave au savon d'Alep, autant, n'ayant pas trouvé de shampoing en vrac, et étant très septique sur leur composition en général, j'ai choisi de le fabriquer.
Techniquement, ce n'est pas vraiment zéro déchet, car les ingrédients dont j'ai besoin sont vendus emballés.Toutefois, je considère que c'est une alternative intéressante, car chaque ingrédient me dure plusieurs mois. Je fais donc des économies d'emballages, et ces derniers sont recyclables, en attendant que la société qui me livre ait enfin un centre de retour des emballages, pour pouvoir les réutiliser.


Temps de préparation : 2 minutes
Coût de la recette : 3,34€

Ingrédients : 
1 cuillère à café de poudre de Shikakai
250 ml de base lavante neutre - facultatif
Huile essentielle (cade, bay saint thomas, arbre à thé) - facultatif

Préparation :
1. Dans un entonnoir, tu verses ta poudre de shikakai
2. Tu ajoutes ta base lavante et tes huiles essentielles (si tu en mets)

C'est fait !



Chose à savoir concernant le shikakai :
C'est un fruit qui vient d'inde et qui est broyé pour en faire une poudre. Il est riche en saponines végétales, ce qui fait de lui un shampoing naturel.
Techniquement, tu pourrais tout à fait utiliser le shikakai tel quel. En plus de laver les cheveux, il les rend plus forts, brillants, il est démêlant,il favorise la pousse et limite les pellicules. Que du bonheur.
A l'état de poudre, c'est assez irritant et ça fait tousser. L'odeur n'est pas désagréable, mais c'est très végétal, ne t'attends donc pas à sentir de la vanille ou autre. Pour t'en faire un shampoing, il suffit d'additionner un peu d'eau et mélanger jusqu'à obtenir une sorte de pâte. Tu étales ensuite sur tes cheveux, tu masses, puis tu rinces. Et franchement, quand tu rinces, t'as le cuir chevelu qui crisse tellement c'est propre.
Pour le moment, je mélange le shikakai à de la base lavante que j'avais achetée du temps où je fabriquais aussi le gel douche. La base lavante n'est donc pas franchement utile en soi, mais elle apporte un toucher "gel" qui rend le truc facile d'utilisation, ce qui est apprécié par Monsieur.
Car du coup, ça permet aussi de laisser le flacon en permanence dans la salle de bains, et de ne pas être obligé de faire ton shampoing à la minute alors que tu es pressé d'aller au boulot.
N'empêche, une fois que j'aurais fini mon bidon de base lavante (dans deux ans, si mes calculs sont exacts et si je ne m'en sert pas pour faire autre chose, par exemple faire du gel douche à mes proches), je compte ne pas en racheter et utiliser le shikakai tel quel. Car au niveau coût et emballage, c'est vraiment très économique : à raison d'une cuillère à café par shampoing (moins si c'est pour du cuir chevelu de bébé), ton sachet de 250 gr va te durer environ 2 mois pour une famille de 3 personnes.

Sachant que tu peux le diluer davantage, ce qui allonge la durée de vie.
Actuellement, mon shikakai est très dilué, puisque une cuillère à café suffit pour faire un flacon de shampoing, et ce dernier dure trois mois. A toi aussi de voir ce que tu préfères.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire