Zéro shampoing : première phase

Bonjour lecteurs !

Ca fait maintenant une semaine et demi que je me suis lancé un défi : arrêter le shampoing. Et, comme promis, me voici parmi vous pour vous faire un premier bilan de l'expérience.

Comme je vous le disais, j'ai fait mon dernier shampouinage le vendredi 24 juillet. Il faut vous dire qu'au cours de cette journée là, nous avons organisé, au boulot, une soirée avec les familles pour clôturer le mois de Juillet : c'était donc grand jeu et déguisements en perspective, et, avec ma tenue de pirate, tricorne compris, je me doutais bien que mes cheveux allaient subir.
Ceci dit, le dimanche, quand j'ai écrit l'article, ça allait encore... j'avais le cheveu léger et agréable, ce qui, est, somme toute, assez normal, au vu du lavage récent.

Les lundi, et mardi, ça a été aussi. J'ai fait attention à me bien peigner les cheveux, matin et soir. Antigone dit qu'on ne peut le faire qu'une fois par jour, mais, vu ma tignasse de Harry Potter le matin au réveil, il valait mieux au moins démêler et répartir à peu près esthétiquement la chose. Et le soir, ben ça permettait d'enlever un peu la transpiration de la journée, donc je sentais que j'en avais besoin avant d'aller au lit.
Le mercredi, je me lève, je me regarde et là ... aie aie aie. Très moyen. Ma chevelure n'est plus q'un amas d'épis gras. Soupir. Je me décide donc à faire un shampoing sec histoire de ressembler à peu près à quelque chose. 



Pour le shampoing sec, j'ai utilisé de l'argile verte, que j'ai saupoudré sur mon cuir chevelu. J'ai massé légèrement pour bien répartir puis, après un temps de pose d'à peu près 10 minutes, j'ai peigné pour enlever l'excès d'argile.
Je ne sais pas si c'était bien d'attendre 10 minutes, ou moins, ou plus. J'ai fait au pif.
Résultat : mes cheveux n'étaient plus gras, et au visuel ils avaient l'air propres. Toutefois, au toucher, j'étais moins satisfaite : ça faisait une sensation bizarre, pas grasse ni poisseuse, mais un peu comme si on m'avait mis du plâtre dans les cheveux. Cette sensation à bien duré jusqu'au vendredi, et c'était franchement pas agréable. Mais peut être est ce parce que je n'ai pas suffisamment bien peigné mes cheveux, et que, du coup, toute l'argile n'était pas partie.

Le vendredi matin, pour fêter ma première semaine sans shampoing, je décide de me faire un masque au shikakai. J'ai simplement pris une noisette de poudre de shikakai, que j'ai additionnée d'un peu d'eau, et réparti sur mes cheveux avant de rincer à l'eau tiède. Avant de rincer, j'ai laissé poser à peu près 5 minutes, le temps de me laver des pieds à la tête.
Résultat : mes cheveux étaient comme après un shampoing normal, ni plus ni moins.

Bilan de cette première semaine : assez positif, car mes collègues n'ont pas remarqué de changement dans mes cheveux. Moi, je n'ai pas trop aimé la sensation après le shampoing sec, mais c'était peut être dû à une erreur de brossage, donc à retenter.

Mais Là ...
Là, je suis en vacances. Depuis vendredi dernier, absolument rien n'a été fait à mes cheveux, même pas un simple rinçage à l'eau. A côté de ça, ils ne sont pas épargnés, car je suis au jardin tous les matins pour désherber ; ils reçoivent allègrement de la terre, de la poussière, du soleil ... et des mains de bébé le reste de la journée (merci Fils).

On est mardi soir, et je ressemble à ça :



Je suis obligée de regarder la photo pour me dire que je n'ai finalement pas l'air aussi horrible que je le pense. Les racines ne sont pas complètement collées au crâne, y a toujours un petit volume. C'est au toucher que ça se corse : je trouve que c'est franchement très très gras ! Puis l'odeur, quand je passe les doigts, me tente pas du tout, ça sent le sébum à fond !
Oui, le sébum à une odeur ... en tout cas le mien en a une.

Mais je ne me décourage pas, je suis même plus motivée que jamais. En fait, je me suis même lancé un deuxième défi, ou plutôt un défi dans le défi, si vous préférez : laisser mes cheveux tels quels, sans même les rincer au moins une fois par semaine. Ca s'appelle une cure de sébum, et j'ai découvert ça sur ce blog.
Pourquoi ce deuxième défi ? Parce que, finalement, quitte à faire quelque chose, autant y aller à fond. La cure de sébum, c'est pas forcément quelque chose que je serais prête à faire avec le boulot à côté, où je croise quand même pas mal de monde et où je me dois d'être un minimum présentable. Pendant les vacances, c'est l'idéal.

Je me donne jusqu'au 28 au matin, date à laquelle je reprend le boulot. Si on compte à partir de vendredi 31 juillet, date de mon dernier rinçage, ça fera donc presque 1 mois de cure, ce qui, il me semble, sera pas mal. 
Reste à voir si je tiendrais jusque là !



Enfin, pour clore cette cure, j'ai l'intention de me laver/teindre les cheveux au henné naturel. D'une part pour faire disparaitre les mèches que j'avais faites chez le coiffeur et mars, et qui me sortent maintenant par les yeux ; et d'autre part, parce que le henné et lavant, ce qui me permettra de repartir à la rentrée sur de nouvelles bases.
Et puis ça me fera tester un autre produit que le shikakai...

Alors, que pensez vous de ce défi ? Le feriez vous ? L'avez vous déjà fait ? Merci de me faire part de vos expériences !

3 commentaires:

  1. Bonjour! Je connais de plus en plus de personnes qui testent le no poo et ça a l'air de bien leurs réussir. Donc je pense que tu devrais aussi y arriver. En ce qui concerne ton henné, j'espère que tes dernières mèches ne sont pas faites avec des produits chimiques car tu risques d'avoir une vilaine réaction chimique qui pourrait aller d'un simple cheveu verdâtre à un cuir chevelu brûlé. Toujours ravie de te lire. Ce matin j'ai refait du déo maison et j'adore toujours cette préparation simple. Bonne journée et à très bientôt. Mathilde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, et tant pis si ça fait doublon, mais ta recette de déo m'interesse ! Moi je ne mets que du bicarbonate de soude, pur le moment je suis satisfaite de ça, mais je suis toujours curieuse de découvrir de nouvelles recettes.

      Supprimer
  2. Bonsoir. Merci pour ton commentaire.
    Aujourd'hui, j'en suis à 20 jours sans shampoing, et 12 de cure de sébum. Les jours les plus difficiles sont passés, je pense, car mes cheveux ne sont plus aussi gras qu'au début, et ne me démangent plus. J'attends la fin du mois pour les laver.
    Mais en effet, mes dernières mèches étaient chimiques, je pense ; ça sentait bien l'ammoniaque, et il a fallu mettre le papier d'alu ... si le henné risque de les abîmer, que me conseille tu ? Je reste au shikakai ? Avec du temps, je sais que ça fonce les cheveux, mais je ne pense pas pour autant que ça viendra à bout des mèches ...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer