Shopping d'automne

Avec notre mode de vie zéro déchet, lorsque nous achetons des vêtements, ce n'est que pour remplacer les pièces que nous ne voulons plus porter. Pour tout dire, nous ne faisons pas de shopping ; nous attendons deux moments dans l'année, printemps et automne, pour changer des éléments dans notre garde robe (technique qui permet d'alléger son budget shopping que j'ai piquée à Béa Johnson)
Mais avec la rentrée, il a fallu faire des emplettes pour rhabiller toute la famille. L'homme s'est ainsi offert un cuir et 5 t-shirts pour remplacer ses vieux qui ont souffert pendant les travaux, et Fils, qui a changé de taille, à dû se voir rhabillé des pieds à la tête : deux jeans, 5 paires de chaussettes, 4 t-shirts manches longues et 4 pulls. Juste de quoi tenir une semaine entre deux lessives.
 De mon côté, pour ne pas me laisser tenter par les alléchantes vitrines, j'avais fait une liste de vêtements que je voulais remplacer. Il y avait :
 
- Une paires de bottines camel très abîmée.
- Une paire de baskets noires, très abîmées aussi.
- Mes 4 pyjamas
- L'intégralité de mes sous vêtements.
- Un jean brut slim, trop serré
- Un pull noir abîmé et bouloché, ayant appartenu à feue ma mère
- Un  pull gris, encore en bon état, ayant aussi appartenu à feue ma mère, mais trop large : la brave femme fait du 46 là où je me contente d'un 38.
 
Au cours de ce mois, j'ai donc progressivement remplacé toutes ces pièces. Mon idée première a été d'aller vers des éléments d'occasion, mais je n'ai rien trouvé à ma taille, ni sur le bon coin, ni aux emmaüs. J'ai donc acheté neuf. Comme mon but est de garder mes vêtements le plus longtemps possible, j'ai voulu acheter des vêtements de qualité, pour que ça me dure longtemps. Je ne me suis donc pas fixé de budget limite.
En revanche, j'avoue ne pas avoir vraiment fait attention au côté éthique de ce que j'ai acheté, je n'ai pas encore les bons réflexes ...
 

 J'ai commencé par les chaussures. Pour les bottines, je voulais reprendre la même chose que ce que j'avais, même couleur et tout, mais sans les lacets et avec un petit talon. J'ai fini par trouver mon bonheur avec cette paire :
 
 (Creeks, 60€)
 
 Pour les baskets, il y avait un moment que j'avais envie d'une paire de Converse. J'ai donc craqué pour une paire de baskets basses blanches :
 
 (Converse, 45€)
 
 Au niveau des vêtements, j'ai tout trouvé chez Promod. J'ai un faible pour cette enseigne. J'ai investi dans un jean droit (mais rendu à la vendeuse la ceinture qui allait avec), un pull gris et un gilet noir, le tout pour 90€.
 


 
 
Enfin, c'est au niveau des pyjamas et de la lingerie que j'ai explosé mon budget, puisque je me suis rendue chez Darjeeling (une des seules boutiques qui fait de la belle lingerie à ma taille - 85E). Pour près de 450€, je suis ressortie avec 8 culottes (4 noires et 4 beiges), 4 soutifs (2 noirs et 2 beiges) et 3 pyjamas/nuisettes sur les 4 que j'avais prévu de remplacer (j'ai finalement décidé de réutiliser une ancienne tunique blanche en chemise de nuit).
 
 


 
 
Tu ne verras pas de photos de mes sous vêtements, je suis tout de même un tout petit peu pudique ;).
Voilà, avec ça, j'espère ne pas avoir à faire de shopping pendant quelque temps ! J'ai fait attention à prendre des tissus qui passent bien au lavage et ne s'abîment pas. Pour les couleurs, je suis restée dans le classique/intemporel, pour pouvoir mixer mes tenues et éviter de me lasser.
Je suis plutôt contente de mes achats, même si j'aurais aimé trouver ces pièces d'occasion. Je me console en me disant que, si je me débrouille bien, elles devraient me durer dix ans !
 


2 commentaires:

  1. Oulala quel shopping ! :)
    Cela ne m'étonne pas que tu n'ai rien trouvé d'occasion, car même si ta technique du shopping 2 fois par an est excellente pour éviter les achats superflus, elle est totalement inefficace pour les achats d'occasion ! Car le "souci" avec l'occasion, est justement qu'on n'a pas tout sous la main tout de suite comme dans un magasin, il faut prendre son temps, écumer les dépots vente ou les sites internet régulièrement avant de trouver son bonheur ! Pour moi ce n'est d'ailleurs pas un souci, c'est même un plaisir de partir à la chasse au trésor et de ne pas savoir si je rentrerai bredouille ou si je trouverai une pépite !
    Je fais encore quelques achats neufs (les chaussures et la lingerie notamment) mais j'avoue que cette profusion d'articles dans les magasins me dégoûte un peu... trop symbole de la surconsommation !
    Donc à retenir si tu as envie d'acheter d'occaz : sois patiente ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, je sais, j'ai encore de gros effort à faire :-/ ... l'occasion, j'y arrive très bien pour mes meubles, pour les jouets du Crapaud, pour l'electro ménager ... sans problème ! Parce que justement, je ne suis pas pressée, je flâne, je prends le temps ...
    Mais pour les fringues, j'ai pas ce déclic. Et comme je n'achète que pour remplacer, forcément ce que je remplace n'est pas en bon état, et du coup il faut que je trouve rapidement. Mais j'ai vraiment horreur de faire les magasins, moi aussi : je valide complètement ce que tu dis sur la sur consommation. C'est pourquoi quand j'y suis allée, j'avais repéré ce que je voulais avant sur internet ; en 10 minutes, du coup, le shopping était fait ;) ...
    Mais j'aimerais faire plus attention au côté éthique de ce que j'achète, et prendre plus le temps ! En plus, les Emmaüs sont juste à côté des chez moi !

    RépondreSupprimer